review

Fairouz à l’heure du knafe

Il est toujours bon de remettre les compteurs à zéro et de s'assurer que les bonnes adresses en sont toujours. Je poursuis mon périple gourmand chez Fairouz, la table libanaise de mon enfance, un véritable témoin du melting pot de la culture antillaise. C'est ici que j'ai dégusté mes premiers kibbes, mon premier houmos, mais surtout l'adresse où se déguste encore aujourd'hui le meilleur knafé selon moi. Si la décoration n'a rien de pittoresque, une salle climatisée, habillée de pourpre et de quelques souvenirs d'une autre époque, la cuisine est d'une constance rare.

Pris au piège chez Thoumieux (easy word game)

Voilà que je me laisse prendre au jeu des patisseries de grands chefs, Lignac, Marx et Piège ont décidé de s'attaquer à la chasse gardée des Hermé, Vandermeersh et autres Gaudard. Direction Gâteaux Thoumieux pour un baptême dans les règles de l'art.

Cyril Lignac, de télé à réalité

Cette semaine je renoue avec le coup de food. En tout bec sucré qui se respecte, il est hors de question de rester sur une déception. C'est au 2 rue de Chaillot, à la Patisserie by  Cyril Lignac que je décide de me procurer ma dose hebdomadaire de gourmandise, et je l'avoue, que je vérifie que ce n'est pas du chiqué made in M6. 

PAF!

C'est la claque que je reçois pour avoir osé douter. PAF! Une seconde claque à la première bouchée du Paris-Brest qui ferait faire des infidélités à Conticini.