paris men fashion week

Walter Van Beirendonck, l'avant-garde

Si le propre d'un avant-gardiste c'est la solitude face à la critique, force est de reconnaitre que ce show célèbre la communion des êtres et des genres.On y voit une véritable portée artistique et politique. Des finitions d'apparence peu abouties, des matériaux plastiques, des slogans, des tissus impriméz d'un autre âge, une allure de fripperie alternative. Mais, on ne s'empêche pas de voir du Picasso, du Don Quichotte, du Westwood, du Galliano, un oecumenisme artistique qui en définitive plait et que l'on pourrait porter, fier d'y voir une beauté moins évidente