hotel

French Coco, l'idée d'être surpris

L’an dernier j’ai fait l’impasse sur les jours gras, l’overdose de beignets et les nuits blanches, cette année j’ai décidé de vivre l’aventure en Martinique. Je l’avoue, je n’ai pas tenu le rythme local vidé-soiree-vidé en pyjama, mais je n’ai pas démérité.

S’il est une chose que je voudrais partager, c’est mon expérience French Coco. D’aucuns ont entendu parle de son cadre contemporain, de son jardin et de la cuisine du chef Nathanaël Ducteil. Il me fallait impérativement y goûter.

Il n'y a pas que la saucisse dans la ville...

Strasbourg c'est un peu cette grande ville pour parisiens en mal de province, idéale pour changer d'air sans être  totalement dépaysé.

On apprécie en l'espace d'un week end, un luxe discret et authentique, on s'affole les papilles d'une gastronomie riche, mi germaine, mi française, définitivement Alsacienne, faite de produits à vous laisser baba, et on savoure du regard l'artisanat local. C'est sans oublier l'architecture typique de la ville, qui laisse pantois, et petit face à une cathédrale gothique centenaire. Une transition toute en douceur à 2h de Paris.

L'heure du Prince déchu ? (4,8/10)

Le problème quand on chérit un lieu plus qu'un autre est sans doutes la déception lorsque nos attentes ne sont plus satisfaites.

Eating is the new diet, Pierre Mathieu cakes

Tandis que dans la presse on ne parle que de detox, comme si l'on voudrait nous faire regretter les excellentes pièces de bouchers, les foies gras, les truffes et les douceurs engloutis en deux semaines, que nenni je place cette année 2014 sous le signe de la gourmandise, comme toutes les précédentes me direz-vous. Nouveau MOTO, et tant pis pour ceux qui rêvent d'abdos, EATING IS THE NEW DIET, ou encore SNACKING IS THE NEW DIET, petite dédicace à ceux qui n'en peuvent plus de me voir grignoter à mes heures perdues, ou pas.