foodporn

Diet Vert, manger et vivre bio !

Je réfléchissais à l'angle sous lequel vous parler du magasin bio Diet Vert sans que ça ne tombe comme un cheveu sur la soupe. Au départ, je pensais vous vanter les prix compétitifs et la pléthore de choix dans les rayons, je parlerai finalement de l’expérience Diet Vert.

French Coco, l'idée d'être surpris

L’an dernier j’ai fait l’impasse sur les jours gras, l’overdose de beignets et les nuits blanches, cette année j’ai décidé de vivre l’aventure en Martinique. Je l’avoue, je n’ai pas tenu le rythme local vidé-soiree-vidé en pyjama, mais je n’ai pas démérité.

S’il est une chose que je voudrais partager, c’est mon expérience French Coco. D’aucuns ont entendu parle de son cadre contemporain, de son jardin et de la cuisine du chef Nathanaël Ducteil. Il me fallait impérativement y goûter.

Beau + Bon = Bonito

On ne pourra s'empêcher de lire Beaunito une fois entre dans ce restaurant aux allures de beachhouse d'East Hampton. De larges canapés blancs et les tables entourées de fauteuils en rotin immaculés sont autant d'invitation à passer quelques heures à apprécier au choix un cocktail du chef barman Jérôme, ou un des plats sortis de la cuisine ouverte sur la salle.

Norma's, where breakfast becomes crazy

Je continue volontiers ma serie sur "ces choses simples qui rendent un Homme heureux" pour introduire un autre de mes coups de coeur New-yorkais, Norma's. Je pourrais d'ailleurs poursuivre mon long laius sur le bacon, mais non, Norma's c'est un 3 en 1. Un endroit où l'on concilie l'amour du bacon, celui du chocolat et tout simplement celui d'un petit-déjeuner gargentuesque.

La pizza à la truffe chez Mercer Kitchen

Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter Mercer Kitchen, la table branchouille de Jean-George en plein coeur de Soho. Je partagerais néanmoins volontiers,  l’orgasme que produit la trop petite pizza fontina et truffe du chef.

Une pâte généreuse mais pas bourrative pour deux sous, une base de fromage crémeuse, juste ce qu’il faut, et de la purée de truffe d’été extrêmement parfumée. À manger chaud, sans attendre.

Clement at Peninsula : une cuisine d'idées, moins de goûts

Pour mes lecteurs de longue date ce n’est plus un secret que je suis un New-Yorkais de cœur. Il n’en demeure que je n’en finis jamais de découvrir cette ville.

De Dominique Ansel à Jo’s Pizza en passant pas Dough, le Fours Seasons et quelques bars de Williamsburg, je m’en suis donné à franches bouchées.

Au Widdy’s, la promesse non tenue

Aujourd'hui, je vous parle d'Au Widdy's, la table du chef Ruddy Colmar, au slogan évocateur, saveur et finesse du terroir antillais. Entendez donc produits locaux et cuisine raffinée, sur le papier du moins. Le restaurant situé sur la marina, est étriqué, et n'invite pas à se projeter dans cette promesse de cuisine raffinée. Il n'y a là aucune cohérence dans le mobilier, et le choix des couleurs, du madras, du gris et du fushia. J'oublie vite cette première frustration, bien plus que de la déception, et me plonge dans la lecture du menu.

Café Philippe, adresse gourmande en devenir

Le Café Philippe au service du goût et du produit. Ici pas de chichi, à vrai dire pas de réel soin apporté à la présentation des plats, sauf peut-être pour les entrées, mais des goûts francs, du fait maison, et des recettes que l'on voudrait ramener volontiers à la maison comme ce foie gras d'oie aux pruneaux, à commander deux fois afin de s'en remettre et ce tarama, monté à l'huile de tournesol, aérien, frais, tout bonnement invraisemblable.

Hexagone, coup de génie de Mathieu Pacaud

Et si la table parfaite existait bel et bien. Design raffiné, résolument moderne, service impeccable, plein d'attention et de conseils avisés, carte conceptuelle mais pas totalement déroutante, bref que diriez-vous de dîner à Hexagone ? Difficile d'oublier un quasi sans-fautes, du sourire à l'arrivée, au cadre feutré en passant par l'entrée de foie gras, et le pré-dessert qu'on décrirait avec un seul "m", mangue, merigue, Magique ! 

Tea time and orgasms at the Peninsula Paris

Désolé La Minute Papillon, mais je n'aurais pas tenu longtemps ce "défi sans sucre". Comprend moi, comment résister à cette invitation au thé au Peninsula Paris et surtout comment me contenter des finger sandwichs au concombre et saumon fumé, ou d'un scone sans marmelade ? Question réthorique tu l'auras compris; j'en ai d'ailleurs profité pour faire un rapide voyage au Japon, de quoi excuser totalement mon manque de motivation, non ?